Le chien des Baskerville

Arthur Conan Doyle, 1901

On ne présente plus l’œuvre d’Arthur Conan Doyle, à l’origine des Aventures de Sherlock Holmes. Quelques mots tout de même sur cet opus : cela reste une enquête criminelle, mais avec deux originalités : une part de fantastique et de mystérieux (la légende d’un chien tueur qui s’en prend aux membres de la famille Baskerville), et l’absence de Holmes pendant les deux tiers du livre. Voilà qui n’est pas banal !

Mais pour une fois, plutôt que de présenter le livre, je vais m’attacher à présenter la réédition de ces aventures, éditée par RBA depuis décembre 2021.

L’aspect est soigné, les reliures sont bien faites. Le livre contient les gravures originales (1902) de la première édition, et surtout, les couvertures intérieures respirent bon l’Angleterre de 1900. Voyez la photo ! En bonus, la reconstitution d’une page du « Strand chronicle », journal dans lequel les aventures de Sherlock Holmes sont parues la première fois.

Bref, si on aime le genre et le personnage, je recommande vivement !