Troisième humanité

Bernard Werber, 2012

Et si les dérèglements climatiques n’étaient tout simplement que l’expression d’une Terre en colère contre l’humain qui la colonise ? La Terre, ou Mère nature, aurait-elle une capacité d’influence sur l’espèce humaine ? On dit aussi que les nouvelles générations sont plus grandes, et plus intelligentes. Mais on les trouve plus fragiles aussi. Dans quelle mesure Mère nature pourrait influencer l’avenir de l’espèce humaine ?

Certains passage sont même prémonitoires ! Ce roman permet de réfléchir au passé, au présent et au futur de notre humanité, du sens de l’espèce. Les habitués de l’auteur ne seront pas déçus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *